Projet Huiles

Cellule coopération au développement – Faculté des Sciences Appliquées – Université Libre de Bruxelles

Année académique 2008 – 2009 : Projet en collaboration avec l'Université de Ouagadougou et le Ministère de la Santé.

Objet : développement, à l'Université de Ouagadougou (UO), d'un extracteur solaire d’huiles essentielles, destinées à la fabrication d’antiseptique.

L’énergie solaire constitue, potentiellement, une source d’énergie importante pour de nombreux pays en voie de développement. Néanmoins, au Burkina-Faso, le manque de personnes qualifiées pour le dimensionnement, l’installation et l’entretien des systèmes solaires s’opposent aujourd’hui à une pleine utilisation de cette ressource.

Au Burkina-Faso, la médecine traditionnelle occupe une place importante. De ce fait, la production d’huiles essentielles extraites à partir de plantes représente un enjeu majeur. En effets ces huiles rentrent dans la composition de produits pharmaceutiques comme les produits antiseptiques par exemple. Par ailleurs, l’extraction d’huiles essentielle in-situ par un dispositif simple de conception et d’utilisation, permettrait l’élaboration directe d’un produit à forte valeur ajoutée.

Dans le cadre de ce projet, un système de chauffe pour l’eau sera dimensionné pour pouvoir traiter une quantité de plantes de l’ordre de quelques kilogrammes, ceci dans un climat chaud de type sahélien.

Ce prototype servira de support à l’enseignement et à la recherche à l’UO. De plus, il sera utilisé comme modèle par le Ministère de la Santé pour le déploiement de tels systèmes au sein de dispensaires médicaux reculés.

Une première version de ce prototype sera réalisée à l'ULB par un groupe de 5 étudiants de MA1 dans le courant de l'année académique (fin du projet : avril). Il sera ensuite reproduit par les étudiants à l'Université de Ouagadougou, dans le courant du mois de juillet. En outre, une équipe de l’UO (étudiants et techniciens) participera à la réalisation concrète de l’extracteur d’huiles au Burkina. Une attention particulière devra être portée à la transmission d’informations vers ce groupe, dans le courant de l’année académique.

Référence : http://www.plantesmedicinales.qc.ca/colloques/2006/pres_Mompon.pdf

Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License